Quand j’étais petite je croyais…

Quand j’étais petite, je croyais qu’un vieux monsieur ventripotent tout de rouge vêtu, pouvait, dans son traîneau tracté par des rennes volants, distribuer en une nuit les cadeaux que tous les enfants du monde entier lui avaient demandé.

pere noel

Je croyais qu’une petite souris était capable de sentir l’odeur de mes dents de lait à plusieurs kilomètres à la ronde, qu’elle mettait alors des sous dans son baluchon et venait jusqu’à chez moi pour remplacer la dent bien cachée sous mon oreiller par une pièce.

petite souris

 

Je croyais qu’il existait des adultes dont le métier était de graver les biscuits que je mangeais pour le goûter. Les moins dégourdis se contentaient de graver des petits trous, d’autres écrivaient « LU » ou « Petit Beurre » et on confiait aux graveurs chevronnés la délicate mission de représenter le fameux Prince.

petit beurre

 

Je croyais que la lune suivait la voiture de mon père. Il suffisait que l’on roule de nuit pour que je la voie, toujours dans un angle de la fenêtre, avancer à la même vitesse que nous et dans la même direction. Je me suis parfois demandé si la lune n’avait pas un message important à nous transmettre ou si elle ne cherchait pas à nous rendre quelque chose que nous aurions fait tomber sur la route.

lune qui nous suit

 

Je croyais que l’espace n’était pas vraiment infini  et qu’il y avait forcément un endroit où il s’arrêtait. J’ai longtemps pensé qu’un mur se dressait aux limites de l’univers et que les astronautes mettaient des casques pour cette raison. Les casques sont bien faits pour ne pas s’assommer non?

espace

Je croyais que les cartes bleues étaient magiques parce qu’il suffisait de les mettre dans une machine et de taper quelques chiffres sur un clavier pour obtenir tous les sous dont on avait besoin, gratuitement!

peche-riche

Je croyais que si je louchais par grand vent mes yeux resteraient ainsi pour toujours, que mes peluches pouvaient me comprendre mais ne me répondaient pas pour semer le doute, que si on augmentait la puissance du grille-pain il deviendrait un lance-tartines, que les rôtissoires du boucher étaient des manèges pour les poulets rôtis et que « Mercredi! » était un gros mot…

 

 

Et vous, que croyiez vous quand vous étiez petits ?

A vendredi prochain.

Jnspusm miniature

Anne

18 commentaires

  1. hihi ! les manèges à poulet, c’est très mignon ! 😀
    j’avais des croyances tellement débiles que je n’ose même pas en parler.
    Allez juste une pour te faire plaisir 😀
    Ma mère avait dû m’interdire, un jour, de dormir avec mes chaussettes.
    Le problème c’est que je m’étais dit que s’elle l’avait fait c’est qu’il devait y avoir une raison très grave à ça.
    Pendant longtemps, j’ai cru que c’est par que si je gardais me chaussettes, des épines allaient me pousser sur les pieds !
    Je ne sais même pas où j’ai été cherché ça ! 😀
    Bisous et bon week end !

  2. C’est absolument adorable toutes ces croyances enfantines ! D’ailleurs, j’ai eu un pincement au coeur en lisant celle de la lune qui ne m’est pas inconnue… Merci pour cette petite lecture de grâce !

    1. J’ai repensé à tout ce que je croyais enfant en écoutant ma fille me raconter qu’elle parlait couramment chat et qu’elle discutait souvent avec son chaton… Il est bon de repenser à toutes ces choses un peu magiques et improbables qui nous animaient! Belle journée.

  3. J’ai adoré! Léger et sans prise de tête, un vrai bonheur… Personnellement, j’étais persuadée que lorsque l’on envoyait un mail, une lettre s’envolait par le cheminée et partait dans le ciel jusqu’à son destinataire… C’est beau l’innocence, c’est poétique… Des bisous!

    1. Merci! Un peu de légèreté fait du bien effectivement 😉 J’adore cette idée! Les mails qui s’envolent par la cheminée jusqu’au ciel! C’est peut-être pour cela que le Père Noël passe par les cheminées… pour vérifier qu’aucune liste de cadeaux envoyée par mail n’a été égarée 😀

  4. J’adore toutes ces petites choses qui font l’innocence d’un enfant. Quand j’étais petite je croyais que la taille des chaussures correspondait à l’âge de la personne. Sinon je n’ai pas beaucoup de souvenirs. Mais mon fils me parle aussi de cette lune qui nous suit !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s