Souvenir d’Agra: Le poulet Korma

Ce mois-ci, le rendez-vous Voyageons Ludique de Souris Maman nous a conduit en Asie.
C’est dans la ville d’Agra, mère du mythique Taj Mahal que j’ai choisi de poser mes valises.
Avant de vous raconter la légendaire histoire d’amour à l’origine de ce bijou de marbre blanc, je vous propose de découvrir (ou redécouvrir) un grand classique de la cuisine indienne que j’ai eu la chance de déguster sur un toît terrasse d’Agra!
J’ignorais encore qu’il s’agirait de mon dernier repas non végétarien sur le sol indien. J’ignorais encore que je rêverais de côte de boeuf la nuit.
J’ignorais encore que croquer une vache sacrée me traverserait l’esprit.
Mais je savais que cette recette me marquerait:

Le poulet Korma

poulet korma

 

 

Afficher l'image d'origine  ON PREPARE LA MARINADE  Afficher l'image d'origine

 

poulet Korma marinade

 

 

Peler l’oignon, l’ail et le gingembre, les couper en morceaux et les mettre dans le bol du mixeur. Ajouter les noix de cajou, le cumin, la coriandre, le curcuma et le piment (dont vous pouvez réduire la dose ou que vous pouvez suprimer pour les enfants) et mixer le tout pour obtenir une pâte.
Ajouter le pot de yaourt à la grecque à la pâte obtenue et mélanger.

Couper les blancs de poulet en gros dés et arroser de marinade dans un plat.
Laisser le poulet mariner au frais pendant 30 minutes.

 

 

Afficher l'image d'origine  ON PASSE A LA CUISSON  Afficher l'image d'origine

 

 

poulet korma recette

Dans un wok, faire chauffer l’huile d’olive et faire revenir les oignons.
Ajouter le reste des épices, saler, poivrer et poursuivre la cuisson des oignons.
Ajouter ensuite la viande et la marinade quand les oignons sont dorés.
Cuire à couvert pendant dix minutes environ en remuant un peu.
Vous pouvez ajouter un peu d’eau à la sauce si elle n’est pas assez liquide.
Ajouter du sel et du poivre selon votre goût.
Finir en ajoutant le lait de coco à la sauce.

Servez le plat accompagné de riz dans une jolie assiette creuse
et saupoudrez d’amandes effilées grillées!

 

Svādiṣṭ khānā !

29 commentaires

  1. Je suis végétarienne, mais toutes ces épices me donnent envie. Et j’adore les noix de cajou. Recette à adapter avec des protéines de soja texturées peut-être :p

  2. ahhhhhhh mais là c’est une véritable torture, je suis en train de finir le récap et je meurs de faim…mais là ta recette c’est le coup de grâce, j’adore ça et mille mercis pour la recette que je compte bien réaliser très très vite 🙂

  3. J’adore manger indien et ce plat me fait baver. Malheureusement, je suis la seule à la maison à apprécier. Mais je note la recette. On ne sait jamais si mes filles changent de goût.

      1. Il faut que j’essaye. Mais la grande a commencé une période spaghetti carbo et la petite se nourrit de nutella… euh… de carottes rapées. Difficile de leur faire manger d’autres choses.

      2. Sinon, aucun raport avec le poulet Korma mais tout ce qui est pané et petit a un franc succès. Dernier « Encore! Encore! » en date, des croquettes de purée de carotte avec du saumon et sa crème citron/ciboulette en papillotte

      3. C’est tout à fait vrai. La petite a même mangé du poisson pané chez une copine. Elle m’a dit que c’était bon, mais qu’elle ne voulait plus en manger car elle n’aime pas le poisson. Quelle bourrique!

  4. Je ne sais pas si c’est la même recette que celle qui s’appelle « Shahi Korma » dans mon resto indien mais si c’est le cas (et ça y ressemble), je l’adore.
    J’aime beaucoup le côté visuel de ta liste d’ingrédients, c’est ludique !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s