Encore un gâteau au chocolat… de Noël!

J’évoquais, au sujet des anniversaires, l’art de customiser un bête gâteau au chocolat.

Avec un peu de pratique et de matériel on peut adapter ce concept à tous les grands événements.

Aujourd’hui, puisque Noël me manque déjà, retour sur le gâteau de Noël.

Le gâteau au chocolat de Noël sur le thème paysage enneigé!
Le gâteau au chocolat de Noël sur le thème paysage enneigé!

Matériel nécessaire:

– LE gâteau au chocolat

– des petits gâteaux carrés de type mini brownie individuel

– du sucre glace

– de l’eau

– de la pâte d’amande verte et rose

– du sucre coloré vert

– de la pâte à sucre blanche, rouge verte et jaune

– un feutre alimentaire noir

– des cure-dents

– des ciseaux

– beaucoup de temps et de concentration

Par où commencer?

 Le sapin de Noël qui sera la pièce maîtresse du gâteau.

Pour le réaliser j’ai suivi l’excellent tutoriel de TRUCS & BRICOLAGES.

J’ai choisi le premier modèle qui me semblait le plus accessible!
Ensuite, j’ai décoré mon sapin d’un peu de sucre vert pour un effet pailleté et de quelques boules rouges, vertes et jaunes en pâte à sucre.

Le bonhomme de neige et le père Noël:

Alors là… Comment vous le dire?
J’ai réalisé ces petits personnages par la méthode dite de « l’essai/erreur » jusqu’à obtenir un résultat satisfaisant et pouvoir, épuisée, leur tracer des yeux et des bouches au feutre alimentaire noir.
Quelques pistes cependant sur TRUCS & BRICOLAGES!

Les cadeaux:

C’est la partie la plus simple de l’ouvrage.
Celle que l’on arrive encore à réaliser quand tout le reste nous a éreinté!
On fait des « petits boudins » rouges et verts  avec la pâte à sucre dont on entoure les mini brownies !

Et puisqu’on réalise des « petits boudins » de pâte à sucre, on peut en profiter pour ajouter une écharpe au bonhomme de neige ou écrire « Joyeux Noël ».

ON LAISSE DURCIR AU FRAIS…

Cette étape est cruciale!

Si le gâteau n’est pas assez froid quand on dispose toutes nos sculptures dessus, elles ramollissent, s’affaissent et ne ressemblent plus à rien.
Si les sujets en pâte à sucre n’ont pas un peu durci au réfrigérateur, alors, quand on les manipule, ils se déforment, s’écrasent et ne ressemblent plus à rien.
Un peu de patience est donc nécessaire pour passer au bouquet final!

On met en scène:

Il est temps de couvrir généreusement le gâteau de sucre glace, de mouiller 1/3 du gâteau couvert de sucre glace pour un effet « patinoire », de disposer le « Joyeux Noël » sur la « patinoire » et enfin de planter fièrement nos sculptures en pâte à sucre à l’aide de cure-dents.

On se fait livrer des pizzas parce que cuisiner après ça relève de l’impossible!

2 commentaires

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s