C’est l’histoire d’une petite fille… [53 billets en 2015]

Macaron-copie

La petite fille à la recherche des couleurs

3d-Paysage-prairie-neige-484x363

C’est l’histoire d’une petite fille qui vivait dans un pays blanc.
Que de la neige et de la glace, des nuages poussés par le vent.
Elle rêvait toujours d’arcsenciel et se réveillait en chantant :
« Rose bonbon et noir corbeau, orange automne et vert printemps. »

Assise à son petit bureau, elle coloriait du papier blanc.
Puis elle affichait ses dessins sur tous les murs de la maison.
Quand elle regardait ces couleurs, la petite fille chantait gaiement :
« Rose bonbon et noir corbeau, orange automne et vert printemps. »

Et chaque jour elle coloriait, mais ça n’était pas suffisant.
Par la fenêtre elle ne voyait que cet immense pays blanc.
Alors, elle prit un sac à dos, son doudou et quelques gâteaux,
et commença un long voyage pour trouver un pays plus beau.

D’abord elle découvrit ravie, un pays jaune canari.
Le soleil d’or et les jonquilles, les délicieux citrons confits.
Des pépins au fond de son sac, la petite fille repartit :
« Rose bonbon et noir corbeau, orange automne et vert printemps.
Je vais vous trouver, j’ai le temps ! »

Une jolie colline rouge, apparut au bout d’un chemin.
Coquelicots, fraises sucrées, tomates au délicieux parfum.
Des graines au fond de son sac, la fillette s’en alla plus loin.
« Rose bonbon et noir corbeau, orange automne et vert printemps.
Je vais vous trouver, j’ai le temps ! »

Dans une grande forêt violette, la petite fille vit très heureuse,
Des prunes rondes, des aubergines,  des grappes de raisin  juteuses.
Elle mit quelques fruits dans son sac, et partit toujours plus curieuse.
« Rose bonbon et noir corbeau, orange automne et vert printemps.
Je vais vous trouver, j’ai le temps ! »

Elle arriva, bien fatiguée, dans une ferme toute marron.
Des lapins courraient et sautaient, dans la boue jouait un cochon.
« Viens avec moi petit cochon, je dois rentrer à la maison !
Orange automne et vert printemps, la nuit tombe, je n’ai plus le temps.
Tant pis pour le rose bonbon ! »

Quand elle rentra dans son pays, toute la neige avait fondu.
Et dans la terre du jardin, elle planta graines et pépins.
Puis avec quelques bouts de bois, elle construisit une maison,
pour son boueux petit ami avec sa queue en tire-bouchon.

De la pluie tomba des nuages, le soleil montra son visage.
Le cochon redevint tout rose, les plantes se mirent à pousser,
enfin un merle vint se poser , au sommet du grand citronnier.
« Rose bonbon et noir corbeau, orange automne et vert printemps.
Vous voilà! Je vous aime tant.»

667816__colorful-eye_p

4 commentaires

  1. C’est une très belle histoire…. J’aime beaucoup… Merci de partager de si beaux contes 😀 😀 Bonne nuit, bisous

  2. Oh j’adoooore.
    Ça me fait un peu penser au célèbre livre pour enfants « le magicien des couleurs » mais en mieux encore.

    Tu pourrais vraiment en faire un album je trouve !! (tu sais dessiner ?)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s