L’heure du coucher: ce que l’on n’avoue pas toujours!

Après avoir longuement raconté les fabuleuses (et interminables) aventures du Lapin malpoli et du gentil petit fermier, je reviens sur l’heure du coucher.

Moment souvent redouté, toujours épuisant mais parfois extraordinaire !
Voilà ce qui se passe vraiment quand, la porte de la chambre bien fermée, il n’y a que Lapinette et moi.

19h55: La pièce de théâtre.

Lilou le hamster en peluche et Nounic (ne me demandez pas où elle va chercher des noms pareils!) son copain souriceau entrent en scène.
Lilou a.k.a « le gentil petit garçon » arrive à l’école.
Il est mignon, poli et écoute toujours la maîtresse.
Le très vilain Nounic (il faut toujours un anti-héros pour donner du relief aux représentations…) enchaînera alors les bêtises jusqu’à l’ultime outrage qui le conduira…au coin!
Se rejouent ainsi les temps forts de la journée passée à l’école:
le feutre orange disparu, le « Bébé! » lancé par Amaury qui est en grande section, sans oublier « le gâteau de viande tout bizarre je te jure que j’ai goûté mais c’était pas trop bon » de la cantine.

20h05: L’entracte musical

Mélomane dans l’âme, Lapinette est en quête permanente de chansons qu’elle ne connaît pas.
« Quelle curiosité! Quelle soif de découverte! » penserez-vous.
« Quelle galère de devoir renouveler son répertoire tous les quinze jours! » vous répondrai-je.
C’est la tempête sous mon crâne!
Vite, un générique de dessin animé de mon enfance, une version anglaise d’un grand classique et me voilà embarquée dans un medley improbable:
« Mio, Mao, Mio, Mao, la la la la laaaa… Jingle bells, jingle bells, jingle all the way, oh what fun it is to ride in a one horse open sleigh! »

20h10: L’heure des câlins

Viennent alors les indispensables câlins.
Des petits, des moyens, des gros, des « super extra énormes »!
Souvent accompagnés d’une série de petits vents soufflés doucement sur le front:
« petit vent mignon »,  « moyen vent », « vent méchant » ( Trop facile! Je dis zut-flûte-zut-flûte en soufflant.) et « vent dodu » (Moins facile je vous l’accorde! Et là je ne révélerai pas mon secret!).

20h20: Le moment bizarre (Quoi ?!! Tout le reste ne l’était pas déjà!!!)

La chasse aux mauvais rêves…
On en trouve toujours sournoisement cachés dans la chambre.
A grand renfort d’incantations proches d’une cérémonie vaudoue (ou d’un exorcisme) je ne laisse entrer que les jolis rêves et tords le nez des cauchemars!
Souvent associé à des rires (Ah! Bon?), ce moment permet de libérer les dernières tensions.

20h28: Dernier bisou

Bonne nuit Lapinette!
Bonne nuit Titou, Lilou, Nounic, Marius, Boule et Vive le vent (les doudous…)!
Pleins de jolis rêves!
Je t’aime fort, fort fort!
A demain!

Il est 20h30, je suis exténuée mais heureuse!

8 commentaires

      1. Non, j’avoue, je suis nulle pour m’occuper du coucher. Je céde devant les petits yeux suppliants pour ne pas se coucher…
        Du coup le rituel du coucher c’est le papa qui s’en charge !
        Mais ça ne m’empêche pas d’aimer ton concept de chasse !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s